La Laojia Yilu, appelé aussi “ancienne forme” se compose de 75 “mouvements” (Tao lu).

C’est à partir de cette forme que les débutants apprennent le Taiji Quan style Chen, avant de pouvoir pratiquer la Laojia Erlu, qui est beaucoup plus “explosive” dans sa pratique.

Malgré tout, la Laojia Yilu alterne entre les mouvement lents et vifs, avec des coups de poing, de pieds, sauts, …

C’est ce point qui différencie notamment le Taiji Quan style Chen des autres styles (Yang, Wu, Sun, …)

Il faut au minimum 3 ans pour maitriser la Laojia Yilu, pour mémoriser les différents mouvements, garder les bonnes postures, se positionner, axer correctement sa respiration avec les gestes effectués, chercher le calme intérieur, ect…

Pourquoi pratiquer la Laojia Yilu?

Le Taiji Quan étant un art martial interne, basé sur la souplesse et l’évitement de l’opposition frontale, le pratiquant verra ses capacités et ses performances se développer au fur et à mesure du temps qui passe.

Alors qu’à l’inverse, un pratiquant d’arts martiaux externes (Kung-Fu) verra ses performances baisser avec l’âge, car celles-ci sont basées sur les capacités physiques.

Démonstration de la Lalojia Yilu par le grand maître Chen XiaoWang